vendredi, octobre 10, 2008

Vigon, le "soul man" marocain sorti de l'oubli 40 ans après


paris, 9 oct 2008 (AFP) - Il fut vendeur de légumes au Maroc avant de découvrir la soul dans les bases américaines puis de devenir une petite vedette dans le Paris des années 60: à la faveur d'une réédition, Vigon, chanteur à la voix stupéfiante, connaît aujourd'hui une deuxième jeunesse, 40 ans après.

"Ce qui arrive maintenant, c'est ce qui aurait dû arriver il y a 40 ans", s'émerveille ce sexagénaire affable, enchanté qu'un nouveau public découvre sa musique.

Le label Barclay (Universal) a réédité début septembre un album de ses chansons, "The end of Vigon", dans les collections de vinyles "Back to black" et de CD vintage "Vinyl Replica".

La critique s'est vite emballée pour ses reprises formidables de morceaux soul/rhythm'n'blues de Bob & Earl, Ray Charles ou Bo Diddley, découvrant, stupéfaite, que la France possédait dans les "sixties" un chanteur capable de rivaliser avec les maîtres noirs-américains du genre.

Elle a couvert d'éloges la voix veloutée de Vigon et les arrangements des morceaux, cordes suaves et cuivres brûlants dignes de la Motown ou de Stax mais pourtant "made in France".

"Même quand c'est sorti il y a 40 ans, il n'y avait pas autant d'enthousiasme!", sourit le Marocain, lunettes noires, costume élégant et faux airs du chanteur noir-américain Sam Cooke.

Vigon tire ce pseudonyme de son enfance, lorsqu'il avait déformé la prononciation du mot "wagon" à l'école.

Il est né Abdelghafour Mouhsine en 1945 à Rabat. D'abord marchand de légumes avec son père, il tombe fou amoureux du rhythm'n'blues dans les bases militaires américaines de Kenitra ou Sidi Slimane et apprend les standards en phonétique, puisqu'il ne maîtrise pas l'anglais.

"J'allais faire danser les troufions tous les samedis et là-bas, on achetait les disques qui arrivaient d'Amérique dans la semaine de leur sortie", se souvient-il. "+Twist and shout+ des Isley Brothers, on l'a chantée au Maroc avant que les Beatles la reprennent!".

En 1964, il est en vacances à Paris et va au Golf Drouot, la Mecque du rock. Il monte sur scène, bluffe le public puis rejoint les Lemons, avec aux claviers un autre tout jeune homme nommé Michel Jonasz.

Le groupe écume les scènes, Golf Drouot ou Bus Palladium, assied sa réputation et fait les premières parties de Stevie Wonder, Otis Redding, Wilson Pickett, Little Richard, des Who ou des Rolling Stones.

"Fin septembre, je suis allé voir Stevie Wonder à Bercy: quand je pense qu'à l'époque on passait dans des night clubs et que c'était la folie!", s'exclame Vigon, qui chantera samedi et dimanche au Cidisc (Convention des disques de collection) à Paris, puis le 15 octobre au Petit Journal Montparnasse.

L'un de ses morceaux en solo, "It's all over", est paru en 1968 sur le label américain Atlantic. L'année précédente, il avait sorti sa seule chanson en français, "Un petit ange noir".

Il rentre au Maroc au milieu des années 70, pour deux semaines. "J'y suis resté 23 ans!", s'amuse-t-il en expliquant qu'il y était chanteur dans un hôtel d'Agadir.

En 2000, retour en France, où les années 60 -"La mode des vieux!"- ont à nouveau la cote. Vigon la bête de scène se produit régulièrement dans des soirées privées et a pour fans d'autres artistes originaires du Maroc, les humoristes Gad Elmaleh et Jamel Debbouze, au mariage duquel il a chanté.

"On me demande parfois si l'Amérique ne m'a pas tenté. Mais je n'aurais jamais imaginé partir du Maroc, alors c'est déjà pas mal!", assure-t-il. "Gamin, je dormais sur une peau de mouton. Maintenant, dans les hôtels, on me dit: +Est-ce que la chambre vous plaît?+. Ca me fait rire!".

8 commentaires:

hmida a dit…

Tu m'as fait revenir dans une vie antérieure...Celle de "La Cage" ...Quand la vie était facile ...

Vigon mérite bien ce qui lui arrive!

мσнη∂ιš a dit…

ولد الرباط ياك ؟؟

Anonyme a dit…

Quand il s'etait produit a Agadir vers 1970, j'avais lu un article sur le journal qui soulignait que le chanteur etait cireur de son etat a Casa .Durant cette periode, il chantait souvent dans les night clubs l'envoutante chanson avec sa voix qui ressemblait a celle du vocaliste original
Voici les paroles de cette belle chanson :

"Hammerfall - At The End Of The Rainbow Lyrics
As long as I remember
We've marched across this land
Oh, oh, oh...
Reached for a new horizon
Pulled by the killing hand
Oh, oh, oh...
All fed up with lies
The Time has come
To Break these chains and fly
Here we stand, bound forever more
We're out of this world, until the end
Here we are, mighty, glorious
At The End Of The Rainbow
With gold in our hands
We know the treasure lies
Beyond the pouring rain
Oh, oh, oh...
Our quest will last forever
For You It's all the same
Oh, oh, oh...
No one can deny
Our future's set
To Reach above the sky
Here we stand, bound forever more
We're out of this world, until the end
Here we are, mighty, glorious
At The End Of The Rainbow
With gold in our hands
Let's fly away through the rain
Fly high, to ease the burning pain
Oh, the colors fading out
The light is shining in the night
It's up to you, it's worth the fight
Search before the colors fade
Here we stand, bound forever more
We're out of this world, until the end
Here we are, mighty, glorious
At The End Of The Rainbow
With gold in our hands
Here we stand, bound forever more
We're out of this world, until the end
Here we are, mighty, glorious
At The End Of The Rainbow
With gold in our hands./.

Anonyme a dit…

بلوزمان يا عطر زهر الأقحون

من زمان أحببت الثُوار و ما قرب إليهم من قول و عمل، لأني أحب في الآخر ما أفتقده في، و أحب التماهي معه ربما لأكمل النقصان في. لقد عرفت سلفنا، لما عشقت الثوار وكل المتمردين ، لما أحببت حياتهم و سيرهم، لكني لم أعرف أنني سألتقي أحدهم ليعلمني ما لم تحتضنه أوراقهم ، و يجعلني أرتد عن الأباء الغيبين
.
من زمان أحببت أيضا العبثين و الصعالك، و لم أتصور أن تترك أقداحهم تأثيرا بي ، و لا أن يكون ذالك داعي لتعلقك بي
.
في بداية كل يوم
أعرف أن صوتك يآسرني حين تستيقض
أعرف أننا نتفق حين نختلف
أعرف أننا لسان فضائحي
أعرف أننا جسدا لا يضل طريق ما يريد
و أعرف أنه من غير المستحب لأنثى أن تشتهي
و أعرف جيدا أني لست ثائرة و قد أخذل توقعك ؛ لكني أحبك و هذا توقيعي
بلوزوومن

Anonyme a dit…

Il n y a rien de suprenant dans ce retour inattendu d'un chanteur sur la scene.Quiconque suit les carrieres des chanteurs se rend compte que comme les autres rossignols, Vigon n'est qu'un autre oiseau migrateur qui retourne tjrs a l'arbre ou il avait construit son premier nid.
Bonnce chance Vigon!

rahmoon a dit…

مازلت أتذكر هذا الفنان عندما كانت تلفزة المغرب بالأبيض و الأسود عندما كنا نتابع أغانيه ، و كنا نعجب له عندما كان يغني في افتتاح حفلات المغني الفرنسي جوني هالداي في رفع الستار و كنا نحب طريقة تناوله للميكروفون و كنا كذلك نتعجب لرقصاته هو و من كن خلفه في استديو عين الشق ، للذكرى فقط ، فقد صرح أخوه مرة في التلفاز ، أن اسمه جاء صدفة ، عندما نطق VAGON بكلمة VIGON ومن ذلك اليوم أصبح فيكون مطربا .

Anonyme a dit…

il est originaire d'agadir

Anonyme a dit…

أنا أحب موقعك. ممتاز المحتوى. الرجاء مواصلة نشر cotent عميق من هذا القبيل.