lundi, mars 31, 2008

Mort du cambodgien Dith Pran, héros du film "La Déchirure"


NEW YORK (AFP) - Le cambodgien Dith Pran, dont l'histoire a inspiré le film "La Déchirure" est décédé dimanche à l'âge de 65 ans, a annoncé à l'AFP son ami et ancien correspondant du New York Times Sydney Schanberg.
(Publicité)

Dith Pran, qui luttait contre un cancer du pancréas depuis janvier, est mort tôt dimanche matin dans un hôpital du New Jersey, avec sa femme à ses côtés a précisé M. Schanberg, décrivant son ancien collègue comme un frère.

"La Déchirure", film britannique réalisé par Roland Joffé, sorti en 1984, raconte l'histoire du journaliste du New York Times Sydney Schanberg qui veut sauver la vie de son correspondant local, Dith Pran, resté au Cambodge alors que les Khmers rouges ont conquis le pouvoir et ont interné l'ensemble de la population dans des camps.
Sydney Schanberg a obtenu le Prix Pulitzer en 1976.

2 commentaires:

Zololkis a dit…

SECURITY CENTER: See Please Here

hmida a dit…

Cette histoire devrait inspirer les journalistes occidentaux qui se déclarent en reportage en Irak alors qu'ils passent des semaines dans les hôtels de Bagdad et qu'ils utilisent des "correspondants" locaux auxquels ils laissent courir tous les risques!

Des journalistes comme Sydney Schanberg, on n'en fait plus!

Le film m'avait beaucoup plu....

PS : Bravo d'avoir pensé à signaler la disparition de Dith Pran!